Les projets 1ère BAC TO en 2018-2019

Les élèves de 1ère TO ont travaillé cette année sur trois projets liant enseignement professionnel, enseignement général et partenaires extérieurs.

1939 – 2019 : 80e anniversaire de l’ouverture du camp de Gurs

Réalisation d’une sculpture commémorant l’enfermement des enfants au camp de Gurs

L’Amicale du camp de Gurs, et son président Emile Vallès, est à l’initiative de ce projet. L’objet réalisé sera exposé dans les vitrines du point d’accueil-information du camp de Gurs.

Le sujet a été présenté en cours d’histoire puis une esquisse a été réalisée en cours d’arts appliqués avec Mme Grimault…

 

La modélisation en 3D a été réalisée avec M. Frère en dessin / construction…

…puis l’usinage des pièces et la découpe en électroérosion fil ont été travaillés en atelier avec M. Margras.

 

Réalisation d’un outil industriel

Un partenariat avec l’entreprise PHM située à Oloron Sainte-Marie, a permis la réalisation d’un outil de cambrage/pliage (modélisation, usinage et assemblage de pièces) avec M. Margras.

 

Valorisation des métiers de l’industrie : prix du travail industriel

Un projet de valorisation des métiers de l’industrie nous a été proposé  par le Rotary d’Oloron Sainte-Marie. L’objet réalisé mêle des pièces symbolisant l’industrie (la clé et l’écrou), et donc aussi le bac pro Technicien Outilleur, et d’autres illustrant le nom de notre lycée, le lycée Guynemer :

  • l’Hélice évoque l’aviateur Georges Guynemer, mort au combat le 11 septembre 1917
  • L’insigne hexagonal gravé d’une cigogne rappelle celui de l‘escadrille 3, appelé cigogne de Guynemer

  • La devise « lorsque l’on a pas tout donné, on n’a rien donné » est celle de Georges Guynemer.

l’objectif était aussi de réunir en une pièce tous les moyens de fabrication de la section TO : tournage et fraisage sur commande numérique, électroérosion fil, gravure en commande numérique, assemblage, avec M. Margras.

La partie étude a été réalisée avec M. Grimault en arts appliqués, et la modélisation avec M. Frère.

La plaque sera posée dans le hall du lycée lors d’une cérémonie réunissant le lycée, le rotary et la presse.

Le rotary souhaite promouvoir les métiers de l’industrie. L’association a participé au choix des éléments de la plaque. Le prix du travail industriel a permis à la classe de 1ère TO de recevoir un chèque qui aidera les élèves à financer une activité de loisir.

Les commentaires sont fermés